Dorothée C. - Photographie nature

lundi 25 juin 2012

Après la macro, les micros !

A l'occasion du concert gratuit généreusement et génialement donné par les Têtes Raides lors du festival Les Enchantés (Saint-Sébastien-sur-Loire), j'ai ressorti mon reflex trop souvent oublié au fond du sac ces derniers temps pour me jeter dans le bain des photos de concert. La chose n'est pas aisée comme vous pouvez vous en douter : conditions d'éclairage plutôt ... aléatoires, bonhommes en mouvement (sur scène et à côté de moi), et ce en captant au mieux les émotions qui se dégageaient ... et il y en avaient !! Et pour corser le tout, étant une très très grande amatrice des Têtes Raides (pour ne pas dire fan), la tentation était grande de profiter au maximum du concert et de ne faire que quelques photos. Je me connait encore si mal !?!?

Côté technique, j'ai potassé un magazine qui avait consacré un article sur la photo de concert. j'ai suivi leurs conseils à la lettre, à savoir :

  • balance des blancs réglée sur automatique
  • bonne valeur d'iso (3200 ici)
  • mode priorité à l'ouverture avec une ouverture max (f/4,5 pour mon objectif 18-55 mm)
  • ou mode priorité à la vitesse réglé à 1/125 s
  • mode autofocus (pas le temps de faire la mise au point)
  • mesure de la lumière en mode spot

Malgré le bruit omniprésent sur les photos, je ne les ai pas arrangée : elles sont donc brutes de décoffrage.

Vous remarquerait peut-être qu'une certaine monotonie se dégage de cette série, et pour cause : l'angle de prise de vue est le même car je n'ai pas bougé d'un iota histoire de ne pas perdre une miette du concert. La prochaine fois je ferai (peut-être) un effort.

Voici le résultat. A vous de juger.

 

Têtes Raides

 

Têtes Raides

 

Têtes Raides

Je vous présente Ginette, beignée de pourpre en attendant son tour

(pour les novices, Ginette est un des titres phare des Têtes Raides, un incontournable)

Têtes Raides

 

Têtes Raides

Cadrage indirect

Têtes Raides

 

Têtes Raides

 

Têtes Raides

 

Têtes Raides

 

Têtes Raides

 

Têtes Raides

 

Têtes Raides

 

Têtes Raides

 

Têtes Raides

Le tour de Ginette

Têtes Raides

 

Têtes Raides

 

Posté par cdorothee à 23:11 - Photos - Commentaires [0]
Tags : , ,

mercredi 30 mai 2012

Mouche scorpion

A défaut d'orchidées (la région est un peu avare en la matière !), voici quelques photos de Mouches-scorpion. Même si elle peut faire peur avec son aiguillon, elle reste totallement inoffensive !

Les Mouches-scorpion, ou Panorbe (Panorpa sp.) font partie des mécoptères (Mecoptera), ordre dont les insectes comportent 2 paires d'ailes identiques, une tête allongée en rostre et chez le mâle un abdomen se terminant par une sorte d'aiguillon (en fait une pince) semblable à ceux des scorpions, mais n'ayant pas tout à fait la même utilité ! En effet cet organe est l'appareil copulateur de l'insecte.

Concernant leur régime alimentaire, ces Mouches-scorpion se nourrissent d'insectes morts ou vivants et parfois du miellat des pucerons.

Seulement 7 espèces sont présentes en France. Celle-ci semble être Planorpa vulgaris au vu de ses ailes fortement tachetées et de sont 6ème segment circulaire (clé d'identification simplifié ici).

 

 Mouche-scorpion

Mouche-scorpion femelle

Mouche-scorpion

 

Mouche-scorpion

 

Mouche-scorpion

 Mouche-scorpion mâle

Mouche-scorpion

Mouche-scorpion femelle

Panorpa vulgaris, Bouguenais (Loire-Atlantique), mai 2012

Posté par cdorothee à 18:03 - Photos - Commentaires [1]
Tags : , ,

mardi 17 avril 2012

La Fritillaire pintade ... un peu en retard

Non ce n'est pas une espèce particulière de gallinacée mais bel et bien (surtout belle) une fleur.

 

Fritillaire pintade

 

La Fritillaire pintade appartient à la famille des liliacées tout comme les tulipes, les jonquilles, les aulx et oignons. Son doux nom latin Fritillaria meleagris vient de fritillus, cornet servant à jeter les dés, et de meleagris qui signifie pintade, rapport aux pétales tachetés comme le sont les plumes de l'animal.

On peut la trouver de mi-mars à mi-avril dans les milieux humides ou inondables (prairies méso hygrophiles) à une altitude n'excédant pas 800 mètres, principalement dans l'ouest, le long des vallées de la Loire et de la Garonne ainsi que dans le Poitou-Charentes.

 

Fritillaire pintade

 

Fritillaire pintade

 

Fritillaire pintade

 

Fritillaire pintade

 

Fritillaire pintade

Fritillaire pintade (Fritillaria meleagris), Thouaré-sur-Loire (Loire-Atlantique), mars 2012

La Fritillaire pintade devient de plus en plus rare du fait de la disparition de son biotope de prédilection, les prairies humides, par l'enfrichement, le boisement avec des essences gourmandes en eaux (peupliers par exemple), le drainage des prairies, la mise en culture ou encore la fertilisation. On peut citer encore la cueillette comme autre cause de disparition. De ce fait elle bénéficie d'une protection à l'échelle régionale pour l'Aquitaine, l'Auvergne, la Basse-Normandie, le Centre, la Franche-Comté, la Picardie et le Rhône-Alpes et à l'échelle départementale pour le Loir-et-Cher, le Loiret et le Tarn-et-Garonne. Dans les autres départements, un arrêté autorise la soumission à réglementation de l'espèce par arrêté préfectoral. Ainsi 10 départements ont interdit le ramassage des parties souterraines de la Fritillaire : l'Indre-et-Loire, l'Ille-et-Vilaine, le Gers, la Haute-Garonne, l'Orne, les Alpes-Maritimes, le Cher, la Loire-Atlantique, le Lot et la Mayenne.

Source : La Fritillaire (Fritillaria meleagris) ou Gogane en Loire-Atlantique ; Bilan des recherches effectuées en 2008 ; Rédaction : LPO44 - Fabien Dortel

Posté par cdorothee à 14:40 - Photos - Commentaires [4]
Tags : , ,

mardi 10 avril 2012

Les orchidées nouvelles sont arrivées !!!

Et on commence la série (qui j'espère sera longue cette année) avec l'Orchis bouffon (Anacamptis morio ; anciennement Orchis morio), aussi appelé Orchis casque, Satirion, Soupe à vin, Morion, Folle femelle ou bien encore Damette.

Elle tient son nom latin de l'espagnol morriòn, casque ouvert et caractérisé par sa haute crête, en usage au 16ème et 17ème siècle en Europe et rendu célèbre par les conquistadores espagnols.

C'est une des premières orchidées à fleurir dans la région (Loire-Atlantique) avec l'Ophrys araignée et l'Orchis mâle. Elle présente une grande variabilité tant au niveau de sa taille qu'au niveau de ses couleurs (allant du violacé au blanc, en passant par le rosé), mais reste tout de même facilement reconnaissable grâce à son casque veiné de vert.

L'Orchis bouffon est très répandue du fait de ses faibles exigences écologiques : elle se plait autant sur sols maigres, acides ou calcaires que sur pelouses sèches ou humides, à l'ombre ou ensoleillées. Pourtant on note sa régression généralisée du fait de la fermeture des prairies par l'embroussaillement, de la fertilisation ou de la mise en culture des pelouses entre autres.

 

Orchis bouffon

Les petites tâches jaunes que l'on peut apercevoir sur le labelle ne sont pas des grains de pollens mais 2 collemboles (petits arthropodes qui vivent pour la plupart dans les premiers centimètres du sol, à l'abri de la lumière directe, mesurant en moyenne 2 à 3 mm). La photo de dessous est un agrandissement d'une partie du labelle de l'Orchis bouffon où l'on distingue davantage les collemboles. Et en bonus le lien vers le site de Philippe Lebeaux qui nous présente de très belles photos de ces bébêtes.

 Orchis bouffon

 

Orchis bouffon

 

Orchis bouffon

 

Orchis bouffon

 

Orchis bouffon

 

Orchis bouffon

 

Orchis bouffon

 

Orchis bouffon

Orchis bouffon (Anacamptis morio), Saint-Aignan de Grand lieu (Loire-Atlantique), avril 2012

 

Notes sur le nom latin :

Depuis 1997 et suite aux travaux de Bateman, Pridgeon et Chase, l'Orchis morio devient l'Anacamptis morio. Ces travaux ont montré que certaines espèces d'orchidées censées êtres proches morphologiquement parlant se sont avérées être au final assez éloignées génétiquement parlant, et inversement. Ainsi, l'Orchis bouffon, l'Orchis à fleurs lâches (Anacamptis laxiflora) et l'Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis) sont proches génétiquement et sont tout trois éloignés de l'Orchis mâle (Orchis mascula). Ils ont donc été tout trois regroupés dans le genre Anacamptis. De plus, aucune hybridation Orchis bouffon x Orchis mâle n'a été observé même si elles fréquentes quasiment les mêmes biotopes, alors que l'Orchis bouffon s'hybride avec l'Orchis pyramidal et l'Orchis à fleurs lâches.

Mais pourquoi dans le groupe Anacamptis en particulier ? Parce que le genre Orchis est soupçonné d'être un "fourre-tout" d'espèces hétérogènes et que les genres qui comptent peu d'espèces sont "suspect" du fait de leur pauvreté, cas du genre Anacamptis.

Source : Des orchidées sauvages ... en Loire-Atlantique ? Jean-Yves David, Ed. Amalthée, 2007

Posté par cdorothee à 19:44 - Photos - Commentaires [3]
Tags : , , ,

samedi 31 mars 2012

Sac à dos photo : on est jamais mieux servi que par soi même !!

Depuis pas mal de temps maintenant, je cherchais un sac à dos photo assez grand pour pouvoir y placer bien sur mon matériel photo mais aussi avec un espace raisonnablement grand pour pouvoir emporter de quoi me sustenter (sandwich & co) lors de rando photo.

Après avoir éplucher divers sites internet dédiés et comparer moults sacs à dos photo, un seul correspondait à mes attentes : le Lowepro Photo Sport 200 AW. Mais son prix m'a refroidi : 155 euros en magasin. C'est sûr, une partie du prix doit être justifiée mais quand même ! Cela ne reste qu'un sac à dos "aménagé" après tout : sac à dos + mousse + tissu. Me rappelant qu'un bout de tapis de sol en mousse trainait au fond d'un placard et qu'un sac à dos de base ne coûte pas bien cher, je n'avais plus qu'à me mettre au boulot !

Le matériel :

  • sac à dos de rando 40 litres avec une large ouverture centrale (30 €)
  • mousse (2 €)
  • tissu polyester noir (6 €)
  • tissu ajouré (2 €)
  • velcro (1,5 €)
  • large élastique (1,2 €)
  • fermeture zip (2 €)
  • aiguille
  • fil noir épais en polyester

Le prix : 44,7 euros

Le résultat :

 Sac à dos photo

Le sac à dos est équipé de deux poches transversales séparées du compartiment intérieur (accessible depuis une large ouverture en façade et depuis la partie supérieure du sac), d'une poche située dans le rabat supérieur du sac, de deux élastiques pouvant servir à y accrocher un trépied et d'une petite poche au niveau de la ceinture pouvant servir à avoir un accès rapide au petit matériel (bouchon d'objectif par exemple).

Sac à dos photo

 

Sac à dos photo

Le compartiment photo se résume à un cube rectangulaire constitué de mousse et recouvert de tissu en polyester. J'ai cousu du velcro sur les trois faces à l'intérieur du cube pour pouvoir y accrocher les séparations. L'appareil photo est maintenu par un large élastique cousu au compartiment d'un côté et de l'autre par un dispositif de fixation temporaire (du scratch quoi). L'objectif est maintenu de la même manière.

J'ai cousu sous le rabat du cube un filet qui permettra de ranger le manuel de l'appareil et mon carnet de notes.

Les divers accessoires de l'appareil (chargeur, batterie, filtres, ...) peuvent être placés pour partie dans le compartiment restant et pour l'autre dans les nombreuses poches du sac à dos.

Ne reste plus qu'à le tester !


mercredi 21 mars 2012

Véronique

Véronique

 

Véronique

 

Véronique

Véronique commune ou de Perse (Veronica persica), Bouguenais (Loire-Atlantique), mars 2012


Posté par cdorothee à 14:11 - Photos - Commentaires [0]
Tags : , ,

mercredi 29 février 2012

Renoncule en contre jour

Les jours rallongent, s'adoucissent et voient apparaître un des premiers messagers du printemps : le renoncule ficaire.

C'est dans les bois frais et humides qu'il se rencontre, entre les mois de mars et de mai.

Les jeunes plantules, riches en vitamine C peuvent se consommer en salade par exemple. Ne pas trop attendre car par la suite elles deviennent toxiques ! Côté médecine, elles sont reconnues comme étant anti-hémorroïdes. Enfin, pour les cueilleurs de champignons, on les retrouvent en association végétale avec les morilles.

 

Renoncule ficaire

 

Renoncule ficaire

 

Renoncule ficaire

 

Renoncule ficaire

Renoncule ficaire (Ranunculus ficaria), Bouguenais (Loire-Atlantique), février 2012


Sources : Fleurs des champs, Où trouver des morilles par Paul Keirn

Posté par cdorothee à 13:01 - Photos - Commentaires [2]
Tags : , , ,

jeudi 2 février 2012

Sony alpha 200 vendu ... reste le Tamron 90mm macro ----- VENDU -----


----- VENDU -----


Tout est dans le titre ...

Pour rappel :

Objectif TAMRON Macro SF AP 90mm f/2.8 à monture Sony en très bon état, acheté neuf en août 2009. Il est fourni avec sa boîte et ses accessoires d'origine (étui, pare-soleil, bouchons).

Tamron 90mm macro à vendre   Tamron 90mm macro à vendre

 

Pour tout renseignement complémentaires, me contacter ("Contactez-moi" en haut de la colonne de gauche ou via le menu principal).

Posté par cdorothee à 16:14 - Commentaires [0]

mercredi 25 janvier 2012

Goutte à goutte

Suite de la série des premières photos en mode macro. Vous aurez compris que la thématique est ... les gouttes.

 

IMG_1182

 

IMG_1188

 

IMG_0920

Mios (Gironde), janvier 2012

Posté par cdorothee à 11:01 - Photos - Commentaires [2]
Tags : ,

mercredi 18 janvier 2012

Route de la sève

Voici les premières photos prisent avec mon nouvel appareil photo et le nouvel objectif macro qui l'accompagne (Canon 600d et Canon 100mm macro). L'objectif étant non stabilisé et travaillant sans trépied, j'ai tout de même attendu que le soleil pointe le bout de son nez pour avoir une luminosité suffisante afin d'éviter tout flou de bougé.

La thématique du jour : les feuilles (avec un intru).

Bambou

Feuille de bambou, Mios (Gironde), janvier 2012

EXIF Bambou

 

Chêne

Feuille de chêne, Mios (Gironde), janvier 2012

EXIF Chêne

 

Grimpante

Plante grimpante, Mios (Gironde), janvier 2012

EXIF Grimpante

 

Molinie

Feuille de molinie, Mios (Gironde), janvier 2012

EXIF Molinie

 

Fougère

Fougère, Mios (Gironde), janvier 2012

EXIF Fougère

 

Ronce

Tige de ronce, Mios (Gironde), janvier 2012

EXIF Ronce

 

Châtaignier

Feuille de châtaignier, Mios (Gironde), janvier 2012

EXIF Châtaignier

Posté par cdorothee à 16:02 - Photos - Commentaires [5]
Tags : , ,

© dcphotonature.canalblog.com | 2010-2011 | Tous droits réservés
Toutes les images de ce site sont protégées par le code de la propriété intellectuelle et ne peuvent être utilisées sans autorisation de l'auteur.